Categories
We are in Social
13 mai
2016
PolQc
2057 Views

Véronique et Martine – La politique à l’échelle humaine

Je ne m’impliquerai pas directement dans la course à la chefferie du Parti Québécois pour le moment. D’une part parce que je n’ai pas vraiment de temps de disponible. Entre mon travail, mes nombreuses implications bénévoles et ma vie de famille, j’ai déjà du mal à trouver du temps pour dormir. D’autre part, parce qu’humainement, je suis complètement déchirée entre deux femmes que j’aime et admire au plus haut point.

Véronique Hivon
Vous ne le savez surement pas, mais vous en doutez peut-être, mais j’étais proche de Véronique et de son équipe quand j’habitais à Joliette. J’ai des amis de longue date qui travaillaient et travaillent toujours pour elle. Lors de la dernière course, je l’ai personnellement encouragée à se présenter. Pour son côté humain et rassembleur. L’intensité avec laquelle les gens de son comté l’aiment m’inspirait et m’inspire toujours. Sa vision pour faire du Québec un pays indépendant sera précisée pendant la course. Si elle est égale à elle-même, elle proposera quelque chose de solide, mais différent. La différence, ça fait peur. Sortir de sa zone de confort, encore plus. Sera-t-elle en mesure de rallier autour d’une proposition qui ne tournerait pas, par exemple, autour d’un référendum?
1969367_540351572772040_2738697031877449923_n

Véronique avec ma fille Alys lorsqu’elle avait 4 mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Martine Ouellet

Je la connaissais très peu, voyant d’elle ce que la plupart des gens croyaient. Une femme aux sensibilités environnementales puissantes, un peu frêle. Sans plus. Or, j’ai découvert une femme très solide économiquement, qui sait débattre et qui maîtrise ses contenus jusqu’au bout des doigts. Détrompez-vous, elle n’a de frêle que sa magnifique personne. Cette femme est droite comme un chêne et d’une rigueur intellectuelle incontestable. Sa vision pour faire du Québec indépendant est clair comme de l’eau de roche. La détermination, ça fait peur. Sortir de sa zone de confort, encore plus. Sera-t-elle en mesure de rallier autour d’une proposition qui ne tourne, par exemple, autour d’un référendum dans un premier mandat?
DSC_0003r

Martine, Alys et moi lors d’un événement de financement

 

 

 

 

 

 

 

 


L’indépendance du Québec

Cette situation me chagrine, car je ne veux travailler ni contre l’une ni contre l’autre. Certains et certaines diront que je manque de courage. Moi je crois plutôt que je suis peut-être trop emphatique pour «jouer la game» politique et faire face à ces choix cruels. Finalement, oui, je n’ai pas le courage de les trahir ni l’une ni l’autre. Dans mon fantasme le plus égoïste, je souhaite que l’une d’elle appuie l’autre pour m’éviter de choisir. Elles sont tellement complémentaires!
 
Toutefois, comme plusieurs de mes frères et sœurs indépendantistes (que j’espère être la totalité!), ma priorité dans cette course et dans toute mon implication politique demeure l’indépendance du Québec. Pour faire du Québec un pays, il ne suffit pas d’avoir des idées, il faut aussi être en mesure de les livrer.
Voilà donc l’enjeu dont il est question ici : avoir un projet concret et savoir le livrer.  Je ferai donc mon choix lorsque j’aurai tous les éléments nécessaires pour poser un jugement éclairé sur ces deux conditions fondamentales. Car, au-delà des relations humaines, on ne peut trahir nos convictions envers l’émancipation nationale et la libération politique d’un peuple.

 

Plus le choix sera difficile, mieux la cause de l’indépendance se portera!

 

J’ai confiance en vous mesdames, NOUS avons confiance en vous!

13233170_739343406206188_757730559_n

Mon amie Rebecca, Martine, Véronique et moi.

FacebookTwitterEmailPrintPartager



Laisser un commentaire

Commentaires récents

Myc Gareau
2015-07-05 22:34:33
Chère Genevièce, j'ai un peu survolé de ton site. Je me souviens de plusieurs étape. Il est merv...
Pourquoi la victoire albertaine du NPD fascine les Québécois? | Métro
2015-05-06 15:46:44
[…] ailleurs, comme le souligne la militante péquiste Geneviève Tardy, alias L’Obstineuse,...
Laurent Desbois
2015-05-06 14:36:38
Le NDP de l'Alberta est plutôt au centre! Les deux partis de l'oposition sont à droite! Un NDP pro...
Geneviève Tardy
2014-08-02 15:21:25
Vous recommandez, donc, de consigner le contenu plutôt que le contenant? Ce modèle ne va pas à l'...
Geneviève Tardy
2014-08-02 15:17:39
Dans ce cas précis, les lobbys sont assez forts des deux côtés. Dans les pro-consignes, on ne ret...

Articles populaires

Véronique et Martine – La politique à l’échelle humaine
13 mai 2016
PolQc
Véronique et Martine – La politique à l’échelle humaine
Scandale, ma viande date d’hier!
27 novembre 2014
PolQc
Scandale, ma viande date d’hier!
L’obscur cabinet de Monsieur le ministre
20 décembre 2014
PolQc
L’obscur cabinet de Monsieur le ministre
Liberaux.net : silence, j’digère!
30 novembre 2014
PolQc
Liberaux.net : silence, j’digère!

Mes réseaux