Categories
We are in Social
20 juillet
2014
polétrangère
2349 Views

Israël, Palestine, peu importe

Source de l’image : www.ihsnews.net

Eh oui, je débute dans le monde de la blogosphère en traitant du sujet de l’heure : le conflit israélo-palestinien. Sujet très sensible vous allez me dire. En effet, et c’est pourquoi j’ai pris la décision d’élaborer là-dessus.

Je vois depuis quelques jours/semaines différentes opinions circuler ici et là en lien avec ce conflit. Des pétitions, des manifestations, de l’indignation, en voulez-vous en v’là. Des deux côtés à part de ça! Et avec raison…

Aucune guerre ne mérite d’être ignorée. Aucun crime contre l’humanité ne devrait être classé dans les oubliettes. Aucun meurtre d’innocent ne devrait être camouflé sous le couvert de la religion, de la raison ou autres aberrations sans nom. Je crois qu’à cet effet, nous sommes tous pas mal d’accord.

Mais pourquoi devoir nécessairement appuyer un camp ou l’autre du haut de nos réseaux sociaux? Ça donne quoi à part alimenter le web de propos antisémites et islamophobes, et par conséquent, la haine de l’autre?

Soyons honnêtes, ça donne rien de plus…

Faisons une histoire courte :

Israël est la cible du Hamas palestinien, organisation islamiste reconnue par le Canada et les États-Unis comme « terroriste » qui défend la destruction de l’État d’Israel (rien de moins).

Qui accepterait d’être la cible directe d’une organisation terroriste sans broncher, sans résister?

La Palestine perd son territoire année après année aux mains des Israéliens, dont les néosionistes qui revendiquent la déportation des Palestiniens vers les pays arabes limitrophes (rien de moins).

Qui accepterait de se faire envahir et « voler » son territoire sans broncher, sans résister?

Je ne suis pas une spécialiste des conflits géopolitiques internationaux, mais personnellement, ce que je retiens, c’est qu’en appuyant l’un ou l’autre des camps, on entretient la haine. En entretenant la haine, on entretient le racisme. En entretenant le racisme, on entretient la guerre. Et en entretenant la guerre, on justifie la mort de milliers d’innocents. L’arbre est dans ses feuilles marilonnn marilééé, l’arbre est dans ses feuilles, marilonnn don dééé!

Sérieusement, ne croyez-vous pas qu’il serait plus approprié de militer pour mettre fin au conflit de manière générale, plutôt que d’entretenir la haine d’un clan par rapport à un autre ?

Si non, demandez-vous pas pourquoi ce conflit perdure depuis plus de 60 ans. Vous jouez le même jeu.

G’Lo.

FacebookTwitterEmailPrintPartager



9 thoughts on “Israël, Palestine, peu importe

  1. lazp dit :

    Quel plaisir de te lire chère amie! Pour le peu que j’en connaisse, ce n’est hélas pas un conflit qui se règle facilement. Le conflit contemporain date de 60 ans certes, mais la racine du conflit date de plus de 4000 ans… La Terre Sainte a été revendiquée par plusieurs peuples au travers de nombreuses guerres. Il y a 60 ans, en réaction à l’holocauste, les américains (essentiellement) ont favorisé la création de l’Etat d’Israel, sur une partie des terres saintes, au détriment des Palestiniens, et à partir de là, c’est le bordel… On ne crée pas un Etat pour y placer des orphelins sans en déplacer d’autres qui deviennent à leur tour orphelins, tsé… Pis quand le territoire qu’on utilise est situé sur la Terre Sainte, et bien tu courres après le trouble… Sans un être un spécialiste de la question, c’est ma compréhension du conflit actuel.

    1. J’en comprends exactement la même chose que toi. Je sais pertinemment que le dossier est fort complexe. Toutefois, je sais aussi que tout n’est pas tout blanc ou tout noir. Les gens ont tendance à s’approprier le conflit, sur la base émotionnelle du rapport de force. Prendre position en faveur du plus faible, peu importe. Or, comme tu le dis, c’est beaucoup moins simple que ça. Aussi, je constate que l’indignation ne sert à rien à part alimenter le problème. C’est là ou je tente de viser, avec mon texte.

  2. Pilaf dit :

    Content de retrouver tes opinions, souvent Sensées, ici ;-) Bonne Chance Avec ce Nouveau Médium

  3. Vincent dit :

    Bonjour Genevière,

    Bravo de te lancer dans le panier de crabes « en réponse » ! ;-)

    Attention avec ton histoire courte, tu l’as fait démarrer un peu trop récemment, et avec le Hamas. On parle de 1988, je crois, seulement…

    Ton résumé ne parle pas non plus de colonisation qui est tout de même LA toile de fond principale de ce théâtre sanglant.

    Je ne crois pas qu’il soit nécessaire de tomber dans la haine de l’autre en soutenant le camp des plus faibles et des plus démunis. Mais c’est effectivement un piège que les défenseurs d’Israël aiment à tendre à leurs opposants : être solidaire des victimes devient alors un acte d’antisémitisme. Cette technique de terrorisme intellectuel – très utilisée en France notamment, commence à perdre de son efficacité. Se faire traiter d’antisémitisme devient la marque d’une absence d’argument de la partie d’en face et certains jouent même en arborant ostensiblement cette marque d’infamie devenue ridicule…

    Il ne faut pas non plus mélanger Juif et Israël. Même si la notion d’État juif – truc étrange – peut y conduire, les agressions d’Israël sont très souvent condamnées par des intellectuels juifs, des religieux juifs, des cinéastes juifs, des militaires juifs et des citoyens juifs… D’ailleurs la critique de la politique de colonisation d’Israël est faite plus facilement à Tel Aviv qu’à Paris ou à Montréal…

    Si tu veux aborder ce douloureux et sensible sujet, il est raisonnable de commencer plus tôt, au moins pour comprendre la situation. Le Hamas a été créé en réponse à une situation bloquée entre le Fatah de Yasser Arafat et l’état d’Israël. Et sa création a été encouragée par Israël pour diviser le mouvement palestinien. L’OLP a abandonné la lutte armée et cherche une solution politique au conflit – la seule durable. Le Hamas a été élu et immédiatement 60 des ses députés et ministres ont été enlevés par Israël et internés sans jugement… Ça n’aide pas au dialogue ni à la promotion de la démocratie.

    Quand Israël abandonnera aussi la lutte armée et participera de bonne fois à des négociations pour que les deux peuples puissent coexister sous une forme ou une autre, un grand pas aura été franchi qui laissera le Hamas en arrière ou le forcera à faire un progrès aussi.

    En attendant, les élections israéliennes ont besoin des postures guerrières contre les Palestiniens pour gagner des voix – comme le font nos faucons fédéraux.

    Si tu t’intéresses au sujet, je t’encourage à creuser les questions du démantèlement de l’empire Ottoman en 1917, du Traité de Sèvres et du Trianon, des accord Sykes-Picot, des promesses parallèles faites aux Juifs et aux Arabes pendant la Première guerre mondiale.

    Et surtout te poser une question : pourquoi les Palestiniens n’ont-ils pas un État pour eux aussi et doivent-ils se terrer dans une zone de non-droit occupée illégalement depuis 1967 en partie par Tsahal et grignotée par les colons? religieux illégaux? Doivent-ils faire comme Israël et le prendre par la force et le terrorisme? L’exemple unilatéral de 1948 semble leur suggérer cette solution et il faut un grand courage pour ne pas y succomber et choix une voie pacifique.

    1. Bonjour Vincent :)

      Je n’ai jamais prétendu être ou même vouloir être une spécialiste du conflit israelo-palestinien. Au contraire, mais merci pour les informations complémentaires. Je comprends d’ailleurs l’indignation (des deux côtés). Ce que je tente de dire, c’est que notre indignation, selon comment elle est exprimée, ne donne rien. Absolument rien sauf accentuer la polarisation des idéologies et la consolidation de la haine. On peut comprendre et être sensible face à la situation que vivent les palestiniens sans pour autant se mettre à haïr tous les juifs, comme on peut comprendre le désir des israéliens de se défendre face aux menaces du HAMAS sans craindre tous les musulmans. Même si on connait l’histoire de fond en comble, ça ne justifie pas qu’on justifie une guerre et la mort d’innocents.

  4. Alain Riendeau dit :

    Bien heureux de pouvoir partager nos idées et opinions dans le respect des idées des autres.
    Comme premier sujet tu touches un sujet vraiment pas facile a cerné.
    Comment ne pas prendre parti pour le groupe palestinien du moins pour le peuple. On te vole ton pays on t’encage et on te brime dans ta liberté d’action. Tant qu’Hamas qui suis je pour les jugés.
    Si un pays qui se doit de comprendre l’oppression c’est bien Israël. Faite le décompte des morts et dite moi qui sont les vrais victimes.

    1. Le nombre de victimes donne raison? Je ne cherche pas un coupable ici, ni qui sont les réelles victimes. Tant qu’on justifie leurs actions armées, ils seront tous victimes.

  5. Lejeune dit :

    Booooon… Je viens de mettre le blogue dans mes favoris comme lecture obligatoire comme les journaux! :)

    1. T’es fin. Tu me diras si tu aimes, et me proposeras des sujets que tu aimerais que je traite :) Une nouvelle aventure commence…on verra si elle perdurera dans le temps :)

Laisser un commentaire

Commentaires récents

Myc Gareau
2015-07-05 22:34:33
Chère Genevièce, j'ai un peu survolé de ton site. Je me souviens de plusieurs étape. Il est merv...
Pourquoi la victoire albertaine du NPD fascine les Québécois? | Métro
2015-05-06 15:46:44
[…] ailleurs, comme le souligne la militante péquiste Geneviève Tardy, alias L’Obstineuse,...
Laurent Desbois
2015-05-06 14:36:38
Le NDP de l'Alberta est plutôt au centre! Les deux partis de l'oposition sont à droite! Un NDP pro...
Geneviève Tardy
2014-08-02 15:21:25
Vous recommandez, donc, de consigner le contenu plutôt que le contenant? Ce modèle ne va pas à l'...
Geneviève Tardy
2014-08-02 15:17:39
Dans ce cas précis, les lobbys sont assez forts des deux côtés. Dans les pro-consignes, on ne ret...

Articles populaires

Véronique et Martine – La politique à l’échelle humaine
13 mai 2016
polétrangère
Véronique et Martine – La politique à l’échelle humaine
Scandale, ma viande date d’hier!
27 novembre 2014
polétrangère
Scandale, ma viande date d’hier!
L’obscur cabinet de Monsieur le ministre
20 décembre 2014
polétrangère
L’obscur cabinet de Monsieur le ministre
Liberaux.net : silence, j’digère!
30 novembre 2014
polétrangère
Liberaux.net : silence, j’digère!

Mes réseaux